Le MR présente son plan de relance pour Bruxelles

Ce 15 juillet, en commission des Affaires économiques et de l’Emploi, avec ma collègue cheffe de groupe Alexia Bertand, j’ai défendu le plan de relance que le MR a développé pour Bruxelles dans la suite de la crise du covid.

>> Plan de relance MR « Rise up Brussels »

En relais de ce que nous avons entendu des acteurs économiques, j’ai insisité sur la formation ainsi que sur trois grands secteurs qui doivent faire l’objet d’une attention renforcée : l’horeca et le commerce, l’événementiel et le tourisme, la construction.

Plus de 6 semaines après la parution de notre plan (22 mai 2020), le gouvernement bruxellois a présenté son propre plan de relance ce 7 juillet. Ce mercredi, nous avons donc aussi comparé les mesures : plusieurs convergences sont à noter, même si le MR veut davantage d’ambition.

Voici mon texte

Présentation de la proposition de résolution du MR Rise up Brussels

Intervention de Clémentine Barzin

En ce qui concerne la formation, la proposition de résolution que nous vous soumettons aujourd’hui insiste tout d’abord sur la révision de l’offre de formation et le développement de cette offre en fonction des métiers en demande de main-d’œuvre et/ou d’avenir. Aujourd’hui, en effet, 108 options sur un total de 178 options proposées sont fréquentées par seulement 7 % des apprenants. Plus grave encore, seules 4 options sur les 15 options les plus fréquentées mènent à des métiers en demande de main d’oeuvre.

Nous insistons ensuite sur la mise en place de cellules de reconversion efficaces. Il faut en effet laisser le moins longtemps possible sans emploi une personne licenciée en raison d’une faillite pendant la crise du covid. Manifestement le gouvernement nous a entendues à travers sa volonté de créer un « fonds rebond » pour offrir un trajet de formation/reconversion et un accompagnement boosté. Mais les moyens ne vont, si j’ai bien compris, qu’à Actiris dans ce cadre alors qu’une collaboration avec le secteur privé ajouterait de l’agilité.

Nous appuyons enfin un élargissement de la capacité de formation en éco-construction. La construction est un secteur qui a besoin de plus de 1000 personnes par an à Bruxelles. Les besoins en rénovation du bâti à Bruxelles sont très importants pour répondre à l’enjeu climatique. Il faut former aux métiers verts en construction. Alors que le gouvernement entend augmenter les primes pour stimuler la rénovation, nous voudrions aujourd’hui un certain nombre de formations concrètes en partenariat avec les entreprises pour relever le défi.

***

Je voudrais également souligner quelques axes forts mis en avant dès le 22 avril par le plan de relance du MR concernant différents secteurs fortement impactés : l’Horeca et le commerce de détail, l’événementiel ainsi que la construction.

Horeca

Fin mai, la fédération Horeca Bruxelles craignant 35% de faillites dans le secteur. Depuis la réouverture le 8 juin, les restaurants ne reprennent que difficilement, vu la confiance des clients à reconquérir, les contraintes et les coûts de personnel. Face aux problèmes de liquidités persistants pour de nombreux établissements Horeca, entre autres dus aux loyers commerciaux, nous avançons la proposition d’une réduction du précompte immobilier au prorata de la durée d’impossibilité d’exploitation du commerce. Cette proposition est une aide financière concrète et s’adresse à tous. Depuis 3 mois, le gouvernement aurait eu le temps de la mettre en place. Eu égard aux annonces de ces derniers jours, nous continuons ainsi à l’encourager à aller plus loin que la mesure annoncée consistant en des suspensions (et non des annulations) de loyers par des bailleurs publics et à des suspensions doublées d’emprunts pour adresser le problème du côté des bailleurs privés.

Dans notre plan, nous proposons aussi que la Région, dans une concertation avec les communes, appuie l’élargissement de capacités des restaurants, à travers notamment la suppression des taxes liées à l’exploitation d’une terrasse et l’installation de terrasses provisoires sur la voirie. Si, sur l’extension des terrasses, notre proposition a entre-temps été entendue, il faut convaincre davantage les communes sur la suppression des taxes sur les terrasses puisque celles-ci ne sont pas supprimées partout selon la même ampleur.

Pour le commerce plus généralement, nous proposons que la Région rende l’e-commerce davantage accessible aux commerçants et à tous les indépendants, via une formation gratuite et la mise en place d’une plateforme régionale. Le développement de la vente par internet est l’un des enseignements de la crise du covid. Dans les annonces du début de ce mois de juillet, nous observons la volonté de la Région d’aller dans ce sens et serons donc attentives aux délais et aux moyens de la concrétisation de ces mesures.

Au-delà du digital, nous voulons que la Région booste la relance communale, par exemple en harmonisant à l’échelle de la Région les bonnes initiatives comme le « chèque commerce local » mis en place par la commune de Ganshoren ou en réalisant des appels à projets à l’intention des communes pour qu’elles soient en mesure, quels que soient leur tissu commerçant et leurs moyens, de développer un projet de redynamisation spécifique.

Je voudrais revenir aussi sur l’importance des secteurs événementiels et du tourisme. Dans l’événementiel, pour 21% d’organisateurs, il y a 79% de fournisseurs, ce qui montre l’impact des événements sur l’économie bruxelloise. A ce jour, les événements n’ont pas encore repris. En ce qui concerne le tourisme et en particulier l’hébergement touristique, les hôtels bruxellois ne tablent pas sur + de 20% ou 30% d’occupation, selon les estimations, d’ici à la fin de l’année.

Notre proposition demande à la Région de maintenir les appels d’offres pour les évènements qui peuvent être reportés et de raccourcir les délais de paiement. A travers ses différents organismes qui initient des événements (Visit Brussels, Bruxelles Environnement par exemple), la Région fait appel à des opérateurs privés. Alors que le Ministre-Président nous répond en termes de maintien des subsides, nous insistons pour qu’un suivi soit opéré au niveau des contrats privés noués au nom de la Région.    

Nous proposons également de réaliser un cadastre des salles existantes sur le territoire pour faciliter leur occupation de la façon la plus cohérente possible et de mettre à disposition les espaces publics qui peuvent l’être. Plusieurs semaines plus tard, nous semblons avoir été entendues dans ce sens et demandons au gouvernement les résultats de la Task force Equipement de Perspective qui assure l’inventorisation des sites potentiellement mobilisables pour accueillir des activités culturelles, sportives ou évènementielles de manière temporaire.

La proposition de résolution du MR demande également que soient mises en places des offres combinées (exemple : hôtel-restaurant) pour soutenir l’hôtellerie ainsi qu’un plan de tourisme à l’intention des Bruxellois. De nouveau avec un certain délai, nous avons pris connaissance de la campagne de relance « no Bru_ssels without us » et l’offre « Summer Deal Brussels Card 48h », que nous suivrons attentivement.

J’insiste sur la nécessité d’attirer un public bruxellois, belge mais aussi, en fonction des possibilités sanitaires, des visiteurs venant d’au-delà de nos frontières. Ce public, qui doit séjourner dans notre capitale, est indispensable pour la redynamisation des hôtels.    

Enfin, ce 9 juillet, la Région wallonne a décidé d’octroyer une nouvelle indemnité de 3500 € afin de soutenir les entreprises encore fermées, à l’arrêt ou dont l’activité est très substantiellement limitée, singulièrement dans le monde de la nuit, l’événementiel et l’hébergement de courte durée. La Région bruxelloise devrait à son tour considérer les besoins renouvelés dans ces activités fermées en raison du covid.

Dernier secteur sur lequel nous insistons dans la proposition de résolution discutée ce matin : la construction. Avec les mesures suivantes : la suppression des taxes pour occupation temporaire de la voie publique quand un chantier est de facto à l’arrêt grâce au Fonds de compensation fiscale ; et l’accélération de la délivrance d’autorisations post-crise (notamment en mettant en place des « fast lanes » pour la délivrance des permis urbanistiques ou encore en utilisant l’outil de visioconférence pour les commissions de concertation). Force est de constater qu’à ce jour il n’y a pas eu d’action spécifique à l’égard des communes afin de supprimer les taxes pour occupation temporaire. Si on peut saluer le fait que les procédures de permis n’aient pas dû être recommencées vu la crise du covid, les délais ont néanmoins été non pas réduits mais prolongés de 6 mois. La solution digitale pour le dépôt des demandes de permis s’est heurtée à un manque d’effectifs et d’équipements, ce qui a interrompu la démarche début juin. Pour le MR, le chantier de l’accélération des procédures est dont encore totalement ouvert. La crise est par ailleurs un révélateur de la nécessité de plus de digitalisation. Ces mesures sont urgentes pour stimuler le secteur de la construction, dont on connaît la capacité économique d’entraînement.

***

Voilà, Monsieur le Président, les propositions sectorielles spécifiques présentes dans la proposition de résolution qui, chers collègues, vous est soumise ce matin. Eu égard aux délais, plusieurs axes d’action qu’elle contient trouvent aujourd’hui écho dans le plan de relance du gouvernement. Nous voulons aller plus loin, nous voulons plus d’ambition, mais ces axes, dont nous vérifierons l’opérationnalisation, devraient en toute logique constituer une base pour un consensus, que nous appelons de nos voeux au sein de cette commission.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s