Bruxelles doit soutenir davantage ses secteurs Horeca et événementiel

Suite au Conseil national de Sécurité du 3 juin, la réouverture du secteur Horeca a été confirmée au 8 juin, tandis que celle du secteur événementiel a été annoncée pour encore plus tard, le 31 août. Il en va de même pour les discothèques, le monde de la nuit.

Près de 3 mois d’arrêt de toute activité pour l’Horeca, 4,5 mois pour l’événementiel… La longueur des mesures touchant ces secteurs accroît les poblèmes de trésorerie et impose des mesures de soutien complémentaires.

Le Gouvernement fédéral annonce une série de mesures, comme la prolongation du droit passerelle et du chômage temporaire, un « chèque consommation » aidant l’Horeca et la culture, de même qu’une réduction de la TVA à 6% pour l’Horeca.

La Région bruxelloise doit à présent apporter sa part dans ce soutien immédiat eu égard aux risques de faillites réels.

C’est ce que pour quoi j’ai plaidé en séance plénière du Parlement bruxellois ce vendredi 5 juin.

J’ai aussi plaidé pour une aide aux entreprises de taille moyenne. Aujourd’hui, des entreprises comptant plus de 5 ETP ne sont éligibles à aucune prime et sont pourtant en crise.

Retrouvez dans cette vidéo mon intevrention, la réponse la Secrétaire d’Etat à la Transition économique Barbara Trachte et enfin ma répolique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s