Pas d’écoute pour les travailleurs et travailleuses du sexe ce vendredi au Parlement…

Ma question d’actualité sur les violences faites aux travailleurs(euses) du sexe a été refusée en séance plénière de la Commission communautaire française ce vendredi 20 décembre.

Et pourtant, l’actualité était bien là : une marche à l’initiative du collectif UTSOPI ce 17 décembre, journée internationale contre les violences faites aux travailleurs(eues) du sexe, deux femmes agressées encore le mois dernier et qui se sont retrouvées à l’hôpital dans un état critique.

La présidente du Parlement Magali Plovie, écolo, s’en est tenue à une récente disposition du règlement empêchant les questions liées aux « Journées de ».

Je regrette qu’une formulation jugée inadéquate entrave l’expression d’une réalité : les travailleurs(eues) du sexe subissent des violences quotidiennement, verbales ou physiques : insultes, sac-jackings, vandalisme, violences sexuelles.

Cela ne m’empêchera pas de déposer à nouveau cette question. J’interpellerai les Ministres prochainement sur ce qu’ils comptent mettre en place contre ces violences.

Des violences inacceptables.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s